psychosis.ch, Informationsplattform Psychose Deutsch 
bullet  Les effets des médicaments

Atténuation ou suppression des symptômes

Le principal objectif du traitement par les antipsychotiques est de faire disparaître les symptômes ou du moins de les atténuer nettement. Il faut environ trois semaines pour que les antipsychotiques exercent pleinement leur effet. Il peut être difficile de rester patient, mais cela vaut la peine! Il n’est pas judicieux de remplacer un médicament bien toléré. Avant de prendre une telle décision, le médecin et le patient doivent essayer d’adapter la posologie aux besoins du patient considéré. Quelques exemples de réduction des symptômes:

  • Excitation extrême
    Par suite de la peur de la persécution et de la méconnaissance de la réalité, le patient peut avoir l’impression de vivre un cauchemar à l’état de veille. Il en résulte une tension et une excitation extrêmes. Un patient en cet état peut se mettre en péril luimême et mettre en danger d’autres personnes en faisant des tentatives de suicide ou des actes insensés. Il devient difficile, voire impossible, d’établir un contact avec lui. Dans un tel cas, les antipsychotiques calment généralement le patient, ce qui permet de mettre en œuvre d’autres mesures thérapeutiques, par exemple une psychothérapie.
  • Peur et panique
    La psychose schizophrénique s’accompagne presque toujours de peur: peur d’être persécuté, peur des voix, des irradiations ou des empoisonnements. Il n’y a pas de cause rationnelle identifiable par les tiers. Beaucoup de patients sont littéralement paralysés par la peur. Les antipsychotiques diminuent cette peur et protègent contre les émotions pénibles.
  • Importante hypersensibilité
    Chacun d’entre nous connaît sans doute des fluctuations de la sensibilité et de la vulnérabilité personnelles, par exemple à l’occasion de stress intenses, d’examens ou d’événements désagréables. Un patient souffrant de psychose en arrive à élaborer une logique propre, une théorie propre et finalement une réalité propre, à côté de la réalité effective, et il vit cette réalité propre. Quand ce phénomène se produit sous forme marquée, on parle de «délire systématisé».
    Les antipsychotiques peuvent atténuer l’hypersensibilité et faire cesser le délire, dans les cas favorables.
  • Hallucinations auditives (entendre des voix)
    Les patients souffrant de psychoses schizophréniques entendent souvent des voix en l’absence de la personne considérée. Ces voix donnent parfois des ordres – on parle alors de voix impérieuses (qui donnent des ordres). Ces voix grondent parfois le patient ou bien elles commentent ses actions. Presque tous les patients perçoivent ces hallucinations auditives comme désagréables, gênantes ou angoissantes. Les antipsychotiques peuvent nettement atténuer ces hallucinations ou les faire disparaître complètement.

AstraZeneca AG  |  Grafenau 10  |  CH-6301 Zug
Telefon: +41 41 725 75 75  |  Fax: +41 41 725 76 76  |  Email: info@astrazeneca.ch
Directives relatives à la protection des données  Conditions d’utilisation
Last Update 11.07.2016 15:33:34